Aucun match à l'horaire
SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Un revers pénible pour les 3L

Pour le seul match du week-end, les 3L rendaient visite au Cool FM de St-Georges, vendredi soir, au Centre Sportif Lacroix-Dutil. Malgré les 50 lancers diriger vers Adam Russo, les 3L sont retournés à la maison sur une défaite de 7 à 5.

Pour ce match, Lévesque, Villemaire et l’entraineur-chef Simon Turcot purgeaient tous les trois un match de suspension. Jean-François Béliveau prenait place derrière le banc. Bryce Swan manquait aussi à la formation. Benjamin Lecomte jouait donc à l’attaque plutôt que parmi la brigade défensive, Raphaël Corriveau (avant) et William Lacasse (défense) étaient appelés en renfort.

Dès les premières secondes de la première période, les 3L ont marqué par l’entremise de Marc-Olivier D’amour qui se trouvait seul devant le filet, suite à une passe de Simon Danis-Pépin et de Kéven Veilleux. Suite à des jeux presque parfaits effectués par D’amour, Veilleux et Tourigny, Adam Russo réalisait un arrêt spectaculaire. Par la suite, il frustrait Étienne Archambault à trois reprises. Près de 5 minutes plus tard, Jonathan Laberge rétablissait l’égalité. Un total de 16 tirs a été générés vers le gardien Loïc Lacasse, puis 12 en direction d’Adam Russo. Durant cette période, Kéven Veilleux était chassé pour 10 minutes.

Au retour de la deuxième période, Veilleux retournait vers le banc de pénalité pour terminer son temps de punition, mais à son arrivée, Éric Bertrand lui rendait visite et les arbitres chassaient les deux joueurs pour la partie entière, privant ainsi les 3L de leur deuxième meilleur pointeur. Après 3 :37 d’écoulées, Simon Demers donnait l’avance aux siens, suivi de François Ouimet, puis de Sasha Pokulok. Quelques minutes plus tard, c’était au tour de Jean-Sébastien Bérubé, alors qu’il profitait d’une attaque à cinq pour porter le pointage à 5-1. Guillaume Decelles venait donc en renfort à Loïc Lacasse qui avait reçu 27 tirs en près de 32 minutes. Ce changement semblait fouetter les troupes de Jean-François Béliveau et Guillaume Caron. Le nouveau, Francis Lemieux, marquait son deuxième en deux rencontres sur une passe de Marc-André Tourigny. Cinq minutes plus tard, Sébastien Thinel en rajoutait, en avantage numérique, alors qu’il restait 41 secondes à faire. Les 3L retournaient donc au vestiaire avec un retard de deux buts. Les Louperivois avaient tiré à 16 reprises, pendant que les Beaucerons lançaient 13 fois.

La troisième période commençait avec un but de Pokulok qui portait le score à 6-3. Ne voulant pas abandonner, Samuel Noreau profitait d’une supériorité numérique pour marquer un superbe but dans le coin supérieur. Michael Ward et Marc-Olivier D’amour récoltaient les mentions d’assistance. Trois minutes plus tard, Benjamin Lecomte inscrivait son premier de la campagne et réduisait l’écart à un seul but, suite à une passe d’Yvan Busque. Avec 4 minutes à faire, Lecomte s’est vu chassé pour bâton élevé à un très mauvais moment dans le match. Avec moins de 30 secondes à faire, Jonathan Laberge a marqué dans un filet désert. Les 3L ont bombardé le filet adverse avec 50 tirs, mais ce n’était pas assez pour remporter la partie puisqu’ils ont subi un revers de 7 à 5. Quelques joueurs auront probablement quelques écchymoses après ce match qui fut très physique.

Le prochain match à domicile aura lieu samedi soir, le 2 décembre prochain, alors que les Éperviers seront en ville. C’est un duel à ne pas manquer!

Suivez-nous

Classement

Social