Aucun match à l'horaire
SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Repêchage des 3L: mission accomplie | Bastille: 'Home sweet home'

Les dirigeants Jean-François Béliveau et Christian Lévesque (de gauche à droite), dont les
masques cachent à peine leur 
joie de les porter renouer avec le hockey. Photo de couverture:
Sandra Poulin, la Gang des Multis
 
Si le repêchage 2020 de la LNAH était fort différent des précédents pour les raisons que l'on connaît, ajoutait à l'inconnu pour les 3L le fait qu'il s'agissait pour eux d'une première séance en 6 ans en l'absence de leur chef d'orchestre depuis 2015, Karl Boucher, qui avait décidé plus tôt cet été de se consacrer à de nouveaux projets.

L'avenir du club était malgré tout entre bonnes mains, le vice-président des opérations hockey Jean-François Béliveau assurant l'intérim jusqu'à ce qu'un d.-g. permanent soit embauché. L'ancienne peste des 3L compte de nombreuses années d'expérience dans le hockey, tant sur la glace qu'aux différents niveaux d'une organisation. Il compte exploiter cette expérience et ses connaissances du sport et de la ligue afin de maximiser le potentiel de ses 14 choix, dont cinq au cours des trois premiers tours (avant échanges).  
 

En entrevue après le repêchage, M. Béliveau ne cachait pas sa satisfaction et son sentiment du devoir accompli, ayant pu mettre la main sur presque tous les joueurs qu'il convoitait à ses rangs de sélection. En y allant pour un mélange de jeunes et de vétérans, le respecté homme de hockey s'était donné pour mission de solidifier la formation actuelle tout en préparant l'avenir à plus long terme et se dit très heureux de sa récolte.
 
Nous sommes satisfaits de notre repêchage, d'autant plus que nous avons pu sélectionner de nombreux jeunes joueurs, dont plusieurs défenseurs, une position névralgique à laquelle on n'a jamais trop de profondeur. Certains de ces jeunes seront en mesure de se greffer à notre formation dès maintenant alors que d'autres se veulent des placements qui devraient rapporter à plus long terme.
 
Quant à de possibles transactions, nous sommes évidemment toujours à l'écoute lorsqu'il est question d'améliorer notre club, alors nous avons eu des discussions avec certaines équipes avant et pendant le repêchage. Si ces discussions n'ont pas abouti samedi dernier, elles ne sont pas mortes pour autant et peuvent toujours reprendre d'ici le début de la prochaine saison.
 
Je tiens à remercier Karl Boucher, qui a fait les choses avec beaucoup de classe, allant jusqu'à nous accompagner jusqu'à la veille du repêchage. Son aide nous a été précieuse. 
- Jean-François Béliveau, v.p. opérations hockey
 
Louperivois d'adoption, il connaît mieux que quiconque le désir de ses concitoyens d'encourager les joueurs locaux, à qui les 3L n'hésitent jamais à donner leur chance lorsque l'occasion se présente.
 
Ce fut le cas de nouveau samedi, lorsqu'au 7e tour, il fit du "p'tit gars de Rivière-du-Loup" Raphaël Bastille le 39e choix au total. Âgé de 23 ans, Bastille est rentré au bercail lorsque sa saison, en France, fut à son tour écourtée, et donnera ses premiers coups de patin dans la LNAH lors du prochain camp d'entraînement.

L'ancien porte-couleur de l'Océanic de Rimouski est évidemment fébrile, mais son premier match dans son nouvel uniforme revêtra pour lui une signification particulière: il portera pour la première fois les couleurs de la formation dont il est un grand fan depuis son enfance.
 
Je suis très content de me joindre aux 3L à l'aube de la prochaine saison. Bien que j’habite maintenant St-Jérôme avec ma copine, Rivière-Du-Loup demeurera toujours ma ville préférée.

J’ai suivi le repêchage de près cette année et j’espérais évidemment me retrouver avec les 3L, à qui je crois pouvoir apporter de l’attaque grâce à ma rapidité, mon sens du jeu et mon flair offensif.
 
Photo: Jenn Carter-Combs
 
Je suis très heureux de enfin pouvoir rejouer au Centre Premier Tech, où tout a commencé pour moi. J'ai pratiquement toujours suivi les 3L lorsque j’en avais la chance, donc je connais bien la LNAH, une ligue comportant d'excellents joueurs et offrant un très haut calibre de jeu.

Je suis impatient d’enfiler le chandail des 3L et prouver que j'ai ce qu'il faut pour le conserver!
 
Il n'est certainement pas le seul, alors que plusieurs parents, amis et observateurs seront curieux d'assister au retour à la maison de l'ancienne vedette des Albatros.
 
Restez attentifs, les commentaires d'autres joueurs suivront au cours des prochains articles.
 
Serge Côté
Communications
Les 3L de Rivière-du-Loup
 
[La source apparaitra ici.]

Suivez-nous

Classement

Social