Aucun match à l'horaire
SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

La séquence de gains des 3L freinée à 5 | "Chaque soir est un grand soir!" - Samuel Lévesque

Photo de couverture: Martin Bligh
Photo de couverture: Martin Bligh
C'est un match fort anticipé qui avait lieu au Centre Premier Tech vendredi soir, une rencontre au sommet mettant aux prises deux formations en pleine possession de leurs moyens. Du côté local, les 3L, forts d'une séquence de cinq victoires et désireux de venger leur défaite du 2 novembre face à ce même rival. Dans le camp visiteur, les Pétroliers du Nord, premiers au classement général ayant de plus eux-mêmes remporté leurs cinq dernières joutes. Il va sans dire, donc, que les deux clubs avaient chacun de nombreuses sources de motivation en vue de ce duel.
 
Avec un seul match à l'horaire ce weekend avant de retrouver les Pétroliers vendredi prochain à Laval, l'entraîneur-chef Benoît Laporte a décidé de renoncer à son système d'alternance des derniers matchs en désignant à nouveau Loïc Lacasse comme gardien partant, lui qui avait signé la victoire face au Cool FM et présentait alors une fiche parfaite de 3-0-0. Le pilote était par ailleurs privé des services de l'attaquant Janick Asselin et du défenseur Philippe Charbonneau, tous deux blessés au corps.
 
Un malheur ne venant jamais seul, dit-on, son deuxième meilleur pointeur, Alex Bolduc, a été forcé de déclaré forfait après une seule présence. En revanche, le vétéran défenseur Jonathan Paiement, acquis de Laval en juin dernier, était de retour dans la formation et effectuait du même coup ses débuts au Centre Premier Tech, puisqu'il n'avait disputé que cinq rencontres cette saison, toutes sur la route. 
 

Le vétéran défenseur Jonathan Paiement faisait ses débuts à domicile au sein des 3L. - Photo: Martin Bligh
 
Les 3L ont connu une bonne période initiale, décochant 14 tirs vers le gardien Francis Leclerc, qu'ils ont déjoué à deux reprises: tout d'abord, Raphaël Bussières, laissé fin seul à l'embouchure du filet, profite d'une savante passe transversale de Marc-André Tourigny pour ouvrir la marque. Un peu moins de cinq minutes plus tard, le capitaine lavallois Francis Desrosiers crée l'égalite lors d'un jeu de puissance, mais avec trois minutes à faire à l'engagement, Louick Marcotte, dissimulé à la ligne bleue adverse, saisit une passe magistrale du défenseur Michael Novosad pour filer seul vers Leclerc, qu'il déjoue d'un tir des poignets précis. C'est ainsi que les 3L allaient entamer le deuxième tiers avec un filet d'avance sur leurs rivaux.
 
Le second engagement fut un miroir du premier, alors que ce sont les Pétroliers qui ont marqué deux buts, contre un, le deuxième du match de Marcotte, pour créer l'égalité à 3-3 avec une minute à jouer. Si, avec un but et une passe le weekend dernier, le #77 semblait être en train de débloquer, on peut maintenant affirmer sans se tromper que celui qui compte maintenant cinq points et de nombreuses occasions de marquer à ses deux dernièrs matchs a définitivement retrouvé sa touche. 
 

Vidéo & montage: Montage Tigalop
 
Cette deuxième période a également mis en scène une autre "rencontre au sommet" hautement anticipée par de nombreux partisans friands de jeu robuste, soit un face-à-face entre celui que d'aucuns considèrent comme le plus coriace des durs-à-cuire de la ligue en Samuel Lévesque et le craint et réputé homme fort au CV bien garni Pierre-Luc Leblond. Les deux guerriers se livrèrent un combat qui ne déçut personne. 
 

Le "choc de titans" entre Samuel Lévesque et Pierre-Luc Leblond - Photo: Martin Bligh

Les partisans n'étaient pas seuls à anticiper un rendez-vous entre Lévesque et l'un de Leblond ou Patrick Bordeleau; le principal intéressé se doutait bien que ce jour était venu, mais la réputation de ses deux adversaires potentiels ne l'énervait pas outre mesure, lui qui, de toute façon, était davantage soucieux de remporter la victoire que de savoir avec qui il allait en découdre.
"Nerveux? C'est un grand mot. Évidemment, nous sommes chaque fois habités d'une certaine nervosité, mais je crois qu'elle émane plus de la crainte de décevoir nos coéquipiers et partisans, qui ont des attentes envers nous. Pour nous, peu importe l'adversaire, chaque soir est un grand soir; on va à la guerre pour nos gars à chaque match tel que démontré encore ce soir."
- Samuel Lévesque   
Une autre bagarre, celle-là impliquant Jonathan Fortier, rappelé du Sr AAA par les 3L ces derniers jours, éclaterait quelques secondes après celle-ci, avant que les deux formations ne passent à autre chose afin de se concentrer sur les deux points à récolter. En résulta un beau pot-pourri de robustesse, de vitesse sur patins et de finesse parfaitement représentatif de la LNAH d'aujourd'hui.
 

Louick Marcotte a offert une performance inspirée, bourdonnant constamment autour du filet adverse et jouissant 
de bonnes occasions de marquer; inscrivant 2 buts et 1 passe - Photo: M. Bligh 
 
Malgré les vaillants efforts des patineurs louperivois, qui ont tous mis la main à la pâte pour compenser les absences de trois de leurs comparses, la fatigue et l'essouflement allaient les rattraper lors du dernier tiers. Dès la 42e seconde, Nicolas Poulin marquait un but dont les 3L n'arriveraient pas à se remettre. Ces derniers ont réussi quelques poussées offensives, se butant chaque fois à un Francis Leclerc hermétique, jusqu'à ce que François Bouchard ferme les livres en marquant dans un filet désert avec 14 secondes à écouler, freinant à cinq la série de triomphes de Captain 'Chab et cie. 
 
SOMMAIRE COMPLET: LIEN
VIDÉOS PAR PÉRIODE/DIVERS: LIEN
 
Les 3L auront rapidement l'occasion de se reprendre, puisque dès ce vendredi, ils croiseront le fer avec les Pétroliers à nouveau, cette fois au Colisée de Laval, où ces derniers jouent cet après-midi. La bonne nouvelle pour Benoît Laporte et ses hommes est que selon Lévesque, ils savent exactement ce qu'ils doivent faire afin d'être fin prêts pour ce match de la deuxième chance qui ne s'annonce certainement pas de tout repos. La table est-elle mise pour ce match?
"En fait, je dirais qu'elle l'est pas mal tout le temps; les gars, d'un côté comme de l'autre, savent à quoi s'attendre de moi et que je vais aller à la guerre pour mes gars. Laval, pour leur part, ont une belle brochette de 'toughs' et sont équipés pour répondre. Donc sans dire que la table est mise plus que pour un autre match, je sais qu'on va être prêts et je présume qu'ils le seront aussi.

Quant à notre revers de vendredi, il y a malgré tout du positif à retenir, notamment le fait que depuis quelque temps, nous sommes devenus plus conscients de nos erreurs et savons ce que nous faisons de bien et moins bien. Nous serons donc plus à même d'apprendre de ces erreurs et d'apporter les ajustements nécessaires en vue des prochaines rencontres."
- Samuel Lévesque
C'est donc ce vendredi 20h00, à Laval, que les 3L fouleront de nouveau la surface glacée et tenteront de retrouver le chemin de la victoire. Le lendemain, il seront de retour au Centre Premier Tech pour y recevoir l'Assurancia, qu'ils sont allés défaire sur sa propre patinoire il y a deux semaines mais qui depuis a rejoint Laval au 1er rang avec 22 points et un match de plus à jouer. Les 3L, quant à eux, sont présentement, avec 15 points, nez-à-nez avec les Éperviers, qui possèdent toutefois un match en main. 
 
Bref, encore une fois, deux matchs aux enjeux élevés attendent vos 3L le weekend prochain. Ce qui confirme ce qu'affirmait le robuste #22:
 

"Chaque soir est un grand soir!"
-Samuel Lévesque

 
Dans une ligue à six clubs et au calibre de jeu de plus en plus relevé, cette citation s'avère être un peu plus véridique chaque soir. Il y a fort à parier que cette séquence-là va se poursuivre vendredi.
 
Serge Côté
Communications
Les 3L de Rivière-du-Loup
 
Montage: Martin Bligh

Suivez-nous

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 36 24 8 52 3 1 151 118 33 0.722 33.6 12.48 31.9 23.32
45/193
81.14
33/175
2 LAVAL 36 21 10 47 3 2 165 151 14 0.653 32.4 14.15 34.5 29.30
46/157
76.29
46/194
4 SOREL-TRACY 36 18 15 39 0 3 113 125 -12 0.542 36.1 8.69 33.2 16.36
27/165
76.88
37/160
3 RIV. DU LOUP 36 18 15 39 2 1 140 140 0 0.542 33.9 11.47 35.3 23.94
45/188
75.45
41/167
5 JONQUIERE 36 14 17 33 4 1 137 156 -19 0.458 35.8 10.62 33.5 19.46
36/185
78.24
37/170
6 ST-GEORGES 36 13 19 30 1 3 117 133 -16 0.417 32.1 10.12 35.5 16.44
24/146
83.33
28/168
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 36 24 8 52 3 1 151 118 33 0.722 33.6 12.48 31.9 23.32
45/193
81.14
33/175
2 LAVAL 36 21 10 47 3 2 165 151 14 0.653 32.4 14.15 34.5 29.30
46/157
76.29
46/194
4 SOREL-TRACY 36 18 15 39 0 3 113 125 -12 0.542 36.1 8.69 33.2 16.36
27/165
76.88
37/160
3 RIV. DU LOUP 36 18 15 39 2 1 140 140 0 0.542 33.9 11.47 35.3 23.94
45/188
75.45
41/167
5 JONQUIERE 36 14 17 33 4 1 137 156 -19 0.458 35.8 10.62 33.5 19.46
36/185
78.24
37/170
6 ST-GEORGES 36 13 19 30 1 3 117 133 -16 0.417 32.1 10.12 35.5 16.44
24/146
83.33
28/168

Social