SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Cinq de suite: les 3L repoussent le Cool | "On trouve des manières de gagner... faut continuer" - Alex Bolduc

Photo de couverture: Martin Bligh
 
Les deux clubs en action samedi soir au Centre Premier Tech entamaient la rencontre dans des états d'esprits complètement opposés: d'un côté, le Cool FM de St-Georges-de-Beauce, en visite à Rivière-du-Loup au lendemain d'un sixième revers d'affilée; de l'autre, les 3L qui, eux, avaient remporté leur match de la veille à Jonquière et étaient eux-mêmes en quête d'une cinquième victoire en autant de sorties.
 
Tant les 3L que le Cool avaient donc d'excellentes raisons de tenir mordicus à gagner ce duel. Afin de s'assurer d'entamer le match fin prêts et bien rodés, les Louperivois ont d'ailleurs tenu une séance d'entraînement au tempo soutenu, en matinée, samedi.
 
 
 
Fidèle au système d'alternance qui lui souriait tant depuis le début de cette série de succès, l'entraîneur-chef Benoît Laporte a fait confiance à Loïc Lacasse, Guillaume Decelles ayant disputé le match de la veille et livré une solide performance.
 
Le premier engagement a donné lieu à de bonnes occasions de marquer de part et d'autre, ainsi qu'à un furieux combat entre l'increvable Ryan Murphy, bientôt âgé de 40 ans, et son ancien coéquipier Dave Hamel. Comme Murphy à l'issue du combat, ce sont les 3L qui avaient l'avantage après 20 minutes, tant au chapitre des tirs, 13 contre 10, qu'au tableau principal, 1 à 0. Ce premier but fut l'oeuvre de l'attaquant Louick Marcotte, qui marquait son deuxième de la saison et premier en sept matchs sur une aide de Marc-André Tourigny.


Photo: Martin Bligh

La deuxième période fut le théâtre de nombreuses pénalités mineures de chaque côté (12 au total), mais de seulement deux buts, soit un par chaque formation. C'est suite à l'une de ces pénalités, une double-mineure celle-là, que Lacasse s'est particulièrement démarqué, sauvant les meubles à plusieurs reprises en repoussant les attaques répétées et dangereuses de l'adversaire, ses coéquipiers incapables de sortir de la zone défensive pendant de longs moments.
 
Peu après, le Cool FM a profité d'une sortie de zone ratée des 3L pour créer l'égalité en infériorité numérique. Les Louperivois, eux, ont capitalisé sur une attaque à cinq pour la première fois en trois matchs, lorsque, à peine 3:11 après le but des visiteurs, un Maxime Villemaire bien posté dans l'enclave a habilement fait dévier derrière Adam Russo une savante passe d'Alex Bolduc.
 
Le deuxième tiers, qui s'est conclu avec 10 tirs de chaque côté et une avance de 2-1 pour les locaux, fut particulièrement fertile en action pour Villemaire, lui qui, fidèle à lui-même, a contribué offensivement tout en faisant parvenant à déranger l'adversaire en de nombreuses occasions. Ironiquement, l'une de ses principales victimes fut nul autre que l'ex-3L Keven Veilleux, qui, dans tous ses états, a régulièrement cherché noise à l'agitateur #24. Ce dernier, sans doute aidé de la foule qui s'est également mise de la partie, a pu dire "mission accomplie" lorsque Veilleux a obtenu une pénalité de 10 minutes pour avoir provoqué le banc local.
 
 
Photos: Martin Bligh
 
 
Meilleurs que ce que peut laisser croire leur léthargie actuelle tel qu'ils en ont fait la preuve au cours du troisième vingt, les Beaucerons ont prouvé être un adversaire coriace en revenant de l'arrière deux fois plutôt qu'une, voyant chaque fois leurs efforts anéantis par des buts de Michael Novosad et Ben Rubin, respectivement. Celui de Rubin qui, seul devant Russo, l'a déjoué d'une belle feinte avec seulement 1:34 à faire en temps régulier, s'est avéré être le coup de grâce pour une équipe à la confiance fragile.
 
Notons qu'il s'agissait pour Rubin, élu première étoile de la rencontre, d'un deuxième en trois matchs depuis son retour à Rivière-du-Loup.
 

Vidéos et montage: Montage Tigalop
 
SOMMAIRE COMPLET: LIEN 
 
Si, après cet autre triomphe, l'ambiance était joyeuse dans le vestiaire, un homme semblait particulièrement heureux, arborant le sourire d'un type qui venait de délester ses épaules d'une tonne de briques: Louick Marcotte, pour qui rien ne semblait fonctionner récemment, lui qui ne comptait que quatre points à sa fiche, dont un seul (et aucun but) à ses six derniers matchs, a offert une prestation inspirée samedi, avec un but, une mention d'aide, six tirs au filet et un différentiel de +1. Le genre de match qui aide à rebâtir une confiance abîmée.
"Ça fait du bien. Il est évident que je ne jouais pas mon meilleur hockey, mais je ne jouais pas aussi mal que ne l'indique ma fiche. J'ai eu de bons moments et des chances de marquer, mais je n'avais jamais de 'break', les bonds n'allaient pas en ma faveur. En général, même lorsque ça va moins bien, tu vas obtenir un ou deux points ou un bond favorable ici et là... eh bien dans mon cas, il n'y avait rien de cela. Que je joue bien ou mal, je n'avais rien du tout. Ce n'est rien pour aider la confiance qui, une fois détruite, est difficile à rebâtir. Ce soir, ça fait du bien et si je continue de jouer comme ça, ma confiance va revenir graduellement." - Louick Marcotte
L'attaquant Alex Bolduc, second pointeur des 3L derrière Marc-André Tourigny avec 12 points en 11 matchs dont sept à ses six derniers, était content pour son coéquipier et croit qu'il ne s'agit que d'un début pour le #77. Bolduc, par ailleurs, souligne que le message dans la chambre dont il faisait mention vendredi, peu importe le nombre de victoires, demeure le même après chacune d'elle.

"Louick est vraiment un bon gars, c'est 'le fun' de le voir enfin connaître un tel match. Ça va aider sa confiance et je crois que maintenant qu'il a débloqué, il va ouvrir la machine et se mettre à 'scorer' beaucoup de buts. Le reste de l'équipe a aussi très bien joué; on dirait que quand ça va bien, on trouve des manières de gagner grâce à un bel effort collectif, les contributions de tout le monde et de gros buts. Faut que ça continue.

Par conséquent, comme hier (vendredi), on tourne la page et on se concentre sur le match de vendredi contre Laval, qui en plus sera notre seul du weekend, alors il faudra s'assurer d'être fin prêts." - Alex Bolduc

Le fougueux ailier n'aura jamais si bien dit, la rencontre de vendredi se voulant un duel entre les deux formations de l'heure dans la LNAH. Si les 3L, hôtes de ce duel, tenteront de signer un sixième gain consécutif, les Pétroliers, qui trônent maintenant au sommet du classement général, sont eux aussi sur une lancée, eux-mêmes en quête d'une cinquième victoire en autant de matchs.

Il s'agira donc d'un match entre deux excellentes formations qui se sont partagé les honneurs de leurs deux premiers affrontements cette saison et auront toutes deux une séquence victorieuse à protéger. Bref, un duel au sommet qui promet. 

Serge Côté
Communications
3L de Rivière-du-Loup
 

Suivez-nous

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 LAVAL 14 10 4 20 0 0 73 58 15 0.714 33.8 15.43 36.2 30.56
22/72
77.53
20/89
2 THETFORD 12 9 3 18 0 0 52 37 15 0.750 35.1 12.35 29.3 22.22
14/63
82.35
9/51
3 RIV. DU LOUP 13 7 5 15 1 0 46 49 -3 0.577 33.8 10.45 35.3 20.97
13/62
77.94
15/68
4 SOREL-TRACY 11 6 4 13 0 1 36 38 -2 0.591 33.6 9.73 33.2 15.52
9/58
80.43
9/46
5 JONQUIERE 12 3 6 9 3 0 46 54 -8 0.375 37.1 10.34 33.8 22.39
15/67
78.95
12/57
6 ST-GEORGES 12 2 8 6 0 2 39 56 -17 0.250 30.5 10.66 35.7 11.11
6/54
78.46
14/65
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 LAVAL 14 10 4 20 0 0 73 58 15 0.714 33.8 15.43 36.2 30.56
22/72
77.53
20/89
2 THETFORD 12 9 3 18 0 0 52 37 15 0.750 35.1 12.35 29.3 22.22
14/63
82.35
9/51
3 RIV. DU LOUP 13 7 5 15 1 0 46 49 -3 0.577 33.8 10.45 35.3 20.97
13/62
77.94
15/68
4 SOREL-TRACY 11 6 4 13 0 1 36 38 -2 0.591 33.6 9.73 33.2 15.52
9/58
80.43
9/46
5 JONQUIERE 12 3 6 9 3 0 46 54 -8 0.375 37.1 10.34 33.8 22.39
15/67
78.95
12/57
6 ST-GEORGES 12 2 8 6 0 2 39 56 -17 0.250 30.5 10.66 35.7 11.11
6/54
78.46
14/65

Social